Céline RIBOULOT

Je suis ravie d’avoir été interviewée par le site marchedesseniors.com : une première de l’autre côté du rideau ! Je vous explique ci-dessous mon métier ainsi que les points importants pour réussir un rédactionnel à destination des seniors. 

Rédiger un bon rédactionnel à destination des aînés devient en effet de plus en plus important pour les marques et les entreprises qui souhaitent se développer sur le marché de la Silver économie.

Pouvez-vous présenter votre métier ?

Je suis rédactrice indépendante, mon métier consiste à rédiger des textes pour tous types de supports web (blogs, médias, site e-commerce…) et/ou print (magazines, guides, plaquettes commerciales…).
Des structures font appel à moi pour différentes prestations : rédiger des articles optimisés pour le référencement dans l’objectif d’augmenter le trafic sur leur site internet, réaliser des interviews d’interlocuteurs, des contenus corporate…

La base du métier est bien sûr l’écriture, mais cela ne fait pas tout. Il est important d’avoir une bonne plume certes, mais il faut aussi être curieux, constamment dans une optique de veille informationnelle, et surtout être capable de prendre du recul sur chacun des sujets.

Pourquoi dites-vous bien connaître les sujets liés aux Seniors, à la Silver économie et au marché des seniors ?

Je considère qu’un bon rédacteur ne peut travailler dans plusieurs domaines d’activités. Il est important de maîtriser son sujet et d’être compétent dans les missions demandées. Selon moi, personne n’est intelligent au point de TOUT savoir sur toutes les thématiques.

J’ai choisi de me spécialiser sur les sujets liés à la Silver économie et de proposer mes services aux entités œuvrant dans ce secteur, tout simplement car c’est un domaine qui me passionne depuis toute jeune. J’avais d’ailleurs effectué mon stage de fin d’études au sein des résidences services seniors Domitys et rédigé une thèse sur l’optimisation de la communication envers les seniors, ce qui en étonnait plus d’un à l’époque : « Mais pourquoi elle s’intéresse à ça ? »

Depuis, j’ai toujours suivi ce qu’il se passait : l’intérêt grandissant du Gouvernement sur le sujet, la création de la filière, l’accroissement du nombre de start-up dans le secteur… J’ai ensuite été embauchée en tant que Responsable de la rédaction au sein de la société ON-MEDIO, qui édite différents sites internet spécialisés dans l’économie du bien-vieillir. Cela m’a permis de me familiariser avec tous les aspects de la Silver économie (l’intergénérationnel, les objets connectés, la téléassistance, les hébergements…), de participer à de nombreux évènements et de rencontrer non seulement des seniors mais aussi des donneurs d’ordre du secteur.

En quoi est-ce important pour les entreprises de proposer du contenu rédactionnel riche aux seniors en plus de leur communication traditionnelle ?

Rédaction article - Rédactrice - Rédacteur webDe nombreux seniors ont reçu une éducation littéraire et forment ce que l’on appelle « la génération de l’écrit ». Bon nombre d’entre eux ont tout le temps de lire, de se documenter, de comparer… Leur proposer un contenu riche et qui les intéresse est donc primordial puisqu’il s’agit de potentiels clients avides d’informations.

De plus, il est courant que les seniors cherchent sur Internet ou en presse écrite des informations complémentaires sur un produit ou service aperçu à la télévision.

Quels types de sujets est-il intéressant, pour les marques, de développer à destination de leurs clients et prospects seniors ?

Selon moi, il n’y a pas de bon ou de moins bon sujet. Tout dépend des goûts des uns et des activités des autres. Pour autant, je pense qu’une entreprise ne doit pas se contenter de rédiger des articles sur son panel de services mais informer de manière plus large. Prenons l’exemple d’un groupe de résidences services seniors, il y a tellement de sujets à aborder : l’immobilier, l’investissement, l’animation en établissements, la restauration collective, la santé…

Les articles rédigés sur le blog d’Assystel, société spécialisée dans la téléassistance, sont très intéressants, ils brisent les « tabous » et capitalisent sur d’autres sujets qui captent l’attention des aînés (conseils, bon plans, top 10…). Cap Retraite propose aussi du contenu varié et enrichissant sur différentes thématiques liées de près ou de loin à son activité. J’apprécie ce type de contenus qui apporte une vraie valeur ajoutée par rapport à des sujets traités des dizaines de fois sur la toile.

Quels sont 5 points importants pour réussir un rédactionnel pour les Seniors ?

  1. Avant tout, je dirais qu’il faut savoir les comprendre, c’est ce que les spécialistes aiment appeler le « marketing générationnel » : se mettre « dans la peau » des seniors pour anticiper et comprendre leurs réactions. Ce n’est pas toujours évident pour la génération Y, dont je fais partie, et pourtant je considère cela bel et bien nécessaire.
  2. Second point important : ne pas stigmatiser, les seniors d’aujourd’hui sont connectés, parfois même plus que les jeunes. Ils passent du temps sur internet, à lire des articles, à se cultiver et à se divertir, à condition que les contenus proposés apportent une réelle plue-value.
  3. Prendre en compte l’évolution des sens avec l’âge est également primordial : la vue dans le cas présent. En effet, la lisibilité est la clé du succès, attention donc à la typographie, à la taille de la police, aux caractères spéciaux…
  4. Quatrième point : aller droit au but. J’ai toujours détesté les articles à rallonge qui « brassent du vent ». Plus le lecteur a du mal à comprendre, plus il est facile de perdre son intérêt.
  5. Enfin, je dirais qu’il est important d’accompagner son rédactionnel de chiffres, de faits, de citations ou d’exemples concrets pour que les seniors s’y intéressent. Ils aiment comprendre, et ce, par eux-mêmes. Si le sujet n’est pas clair ou s’ils n’en saisissent pas l’intérêt, cela n’a pas de sens.
Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *