L'Apple Watch Series 4 détecte les chutes des seniors

Apple a récemment tenu sa traditionnelle « Keynote » (ndlr : conférence conférence annuelle pour présenter ses nouveaux produits) et le moins que l’on puisse dire, c’est que le géant de la pomme n’a pas chômé ! Les nouveaux iPhones ( iPhone Xs, Xs Max et Xr) y ont été présentés, mais également la dernière montre connectée de la marque américaine : l’Apple Watch Séries 4.

Petite particularité de cette smartwatch : elle est équipée de capteurs de mouvements permettant de repérer une chute, une fonctionnalité particulièrement utile lorsque l’on sait qu’il s’agit de la troisième cause d’admission en médecine aiguë et de la première cause d’accidents mortels chez les seniors.

La dernière Apple Watch peut détecter les chutes

L’Apple Watch Séries 4 présente bien évidemment des évolutions côté design : un écran 30% plus grand, un boîtier disponible en deux tailles, des bordures plus minces… mais également des fonctionnalités d’assistance à la santé. Comme expliqué précédemment, elle est pourvue de capteurs de mouvements qui permettent de repérer les chutes. En cas d’accident, elle est donc capable de réagir et de lancer un SOS à des contacts définis ou d’appeler automatiquement les secours.

Apple Watch Series 4« La détection des chutes se sert d’un accéléromètre et d’un gyroscope de nouvelle génération (…) ainsi que des algorithmes sur mesure qui identifient une chute lourde. En analysant la trajectoire du poignet et l’accélération de l’impact, l’Apple Watch envoie à l’utilisateur une alerte après une chute, qui peut être ignorée ou utilisée pour initier un appel aux services d’urgence », précise Apple.

« Si l’Apple Watch détecte une période d’immobilité de 60 secondes après la notification, elle appellera automatiquement les services d’urgence et enverra un message contenant des informations de géolocalisation aux contacts d’urgence ».

Outre cette fonctionnalité révolutionnaire, elle est munie d’un capteur optique capable de repérer si la fréquence cardiaque de l’utilisateur devient trop basse et d’envoyer une alerte. De même, une autre alerte sera envoyée en cas de dérèglement du rythme cardiaque. Un nouveau capteur permettra enfin d’effectuer et d’enregistrer un électrocardiogramme qui sera transmis à un cardiologue afin de mieux pouvoir détecter les anomalies.

L’Apple Watch 4 sera disponible dans l’Hexagone dès le 21 septembre 2018, mais la fonction électrocardiogramme est limitée, pour le moment, aux Etats-Unis.

Visionner la vidéo de présentation : 

Apple mise sur la santé pour son avenir

Aux Etats-Unis, les dépenses de santé vont augmenter chaque année de 5,5% d’ici 2026 pour atteindre, 5.700 milliards de dollars. Tim Cook, PDG d’Apple, ne cachait pas son enthousiasme lors d’une interview en 2017 donnée au magazine « Fortune »« Nous sommes très intéressés par ce domaine. C’est, bien sûr, une énorme opportunité pour notre business ».

Avant de lancer l’Apple Watch en 2015, Apple avait déjà mis au point, une année auparavant son application dédiée à la santé, Health, permettant de compter le nombre de ses pas quotidiens, de suivre la qualité de son sommeil ou de son alimentation. En 2017, la firme avait également racheté Beddit, une société finlandaise à l’origine d’un petit capteur mesurant la qualité du sommeil.

Il va sans dire que le futur d’Apple pourrait résider dans la santé. Wait and see !

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *