Rédaction web - Ordinateur - Télétravail

Certes il est possible de devenir rédacteur web à tout âge et dans tous les horizons. Cependant, la rédaction web, cela ne s’improvise pas ! Pour rédiger pour le web, il est nécessaire de répondre à des règles strictes, l’objectif étant de plaire aussi bien aux internautes, qu’aux mobinautes ou qu’à nos très chers moteurs de recherche. Dans une infographie, BlueHost nous présente les 10 règles de la rédaction web.

Les 10 règles de la rédaction web

Un titre accrocheur

Bon à savoir : 80% de l’audience lit le titre d’un article et seulement 20% poursuit la lecture, d’où l’importance de choisir un titre séduisant qui attise la curiosité des lecteurs.

Un texte court

En général, il est conseillé un certain nombre de mots minimum en matière de SEO, mais soyons très clairs, peu de personnes prennent le temps de lire un article extrêmement long, surtout s’il tourne autour du pot. Pour que l’audience ne se lasse pas, allez droit au but : simple et direct.

Un article aéré

Pensez à votre lectorat et au degré de complexité de l’article : est-il visuellement facilement compréhensible ? Suffisamment clair dans les titres ? Avec des titres hiérarchisés et des paragraphes clairs, vous encouragez la lecture, tout en optimisant votre référencement.

La simplicité avant tout

User d’un langage clair et compréhensible est préférable lors de la rédaction de vos articles pourqu’ils puissent être lus par le plus grand nombre. Pour cela, privilégiez les phrases courtes, évitez le langage soutenu comme familier et bannissez le jargon technique.

Des listes… encore des listes

A la place de phrases à rallonge, préférez des listes mises en forme grâce aux puces, aux tirets ou aux numéros. Faciles à lire et à comprendre, elles sont très appréciées des lecteurs, notamment de ceux qui consultent votre texte depuis un mobile.

Une police adaptée

Certes la police de votre site doit être jolie, mais elle doit surtout être lisible. Autant que possible, usez de polices « sans serif » et connues de tous puisqu’utilisées par 60% des sites Internet. Par ailleurs, optez pour une taille de police entre 12 et 14 points pour faciliter le confort de lecture.

Des illustrations pour vos articles

Un article pas ou peu illustré est moins attractif et donc moins lu. Des illustrations bien choisies peuvent capter l’intérêt de l’internaute tout au long de la lecture. Veillez à choisir des images ou vidéos en lien avec les idées et les propos contenus dans le texte.

Des exemples et des faits concrets

La qualité de votre article dépend de la fiabilité de ses informations. Ainsi, n’hésitez-pas à apporter des exemples, des chiffres, des preuves et des sources, gages de votre sérieux.

Priorité au référencement

Lorsque vous écrivez pour le web, vous devez être attentif aux mots-clés intégrés dans le titre, le texte et les sous-titres. L’objectif est d’apparaître sur la première page, la plupart des internautes n’allant pas au-delà.

Divertissement et information

Il faut savoir que 63 % des internautes partagent un contenu parce que c’est intéressant, 46 % parce que c’est drôle et 43 % parce que c’est important, d’après le blog redacteur.com. Chaque contenu doit donc avoir un objectif : faire découvrir un thème, un sujet, divertir, inspirer, etc.

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *