Concertation citoyenne grand âge

Le ministère des Solidarités et de la Santé et Make.org ont annoncé aujourd’hui le lancement d’une grande consultation citoyenne sur le grand âge et l’autonomie, avec le soutien de nombreux acteurs. Durant 2 mois, et à l’aube de l’élaboration d’une réforme sur le grand âge et l’autonomie, les Français auront la possibilité de répondre librement à la question « Comment mieux prendre soin de nos aînés » ?

Une concertation citoyenne face au défi du grand âge

En 2060, le nombre de personnes en perte d’autonomie atteindra 2,45 millions, contre 1,6 million en 2030. Face à ce défi démographique, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vient de lancer une vaste concertation en ligne « en vue d’une réforme ambitieuse sur le grand âge et l’autonomie ».

La qualité de vie des personnes âgées, l’accompagnement de la perte d’autonomie et son financement sont au cœur des enjeux. « Des réformes majeures et des progrès sont déjà en cours pour avancer vers une société davantage inclusive et protectrice pour les personnes âgées », précise le Gouvernement. La concertation nationale doit permettre de prolonger ces avancées et d’assurer de manière durable la réponse au risque de perte d’autonomie liée à l’âge.

Source

Mobiliser massivement la société aux enjeux du vieillissement

Elle se traduit par la mise en place d’une grande consultation publique en ligne et d’un débat public rassemblant les acteurs de terrain réunis au travers d’ateliers nationaux et de forums en région. Une attention particulière sera portée à l’écoute des personnes âgées en perte d’autonomie et à leur entourage, aidants et professionnels, avec un dispositif d’écoute qualitative spécifique.

La plateforme citoyenne Make.org permet, grâce à une solution digitale de consultation massive, de faire participer plusieurs millions de citoyens. Chaque citoyen peut se prononcer sur les propositions faites par d’autres citoyens, et proposer à son tour sa propre idée.

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *