J’ai dernièrement eu la chance de partir 2 jours dans l’Archipel des Glénan, une escapade idyllique rendue possible grâce à la très célèbre école de Voile Les Glénans et à l’association Igers France, notamment les antennes locales Igers Bretagne et Igers Nantes, dans le cadre d’un Instameet.

L’objectif : découvrir l’île autrement que les touristes en vivant la véritable « expérience Glénans » durant 2 jours et 1 nuit en compagnie de 8 autres personnes. Je vous explique tout.

Un Instameet aux Glénan

Si je devais résumer ce séjour en un seul mot, j’utiliserais le terme « dépaysant », bien que d’autres s’imposent : exceptionnel, idyllique, merveilleux, solidaire, sportif…

Les branches locales de l’association Igers France, à savoir Igers Bretagne et Igers Nantes, ont donc été invitées par l’école des Glénans à découvrir l’archipel, ses beautés, les activités sportives et plus généralement… l’esprit atypique de cette école qui existe depuis maintenant 70 ans !

Vedette de l'Odet
Vedette de l’Odet

Samedi, nous avons donc pris le bateau vedette au départ de Concarneau avant de découvrir le spectacle du lagon de l’archipel où est né le premier centre de l’école… et le plus important ! Au large du Finistère sud, les îles inhabitées de l’archipel de Glénan encerclent ce lagon aux eaux transparentes qui forme une base idéale d’apprentissage de la navigation, en toute sécurité.

Lors de notre arrivée, nous avons pu découvrir et photographier les beautés de deux îles : l’île de St Nicolas et l’île de Bananec, où nous allions dormir le soir. Sur cette dernière sont d’ailleurs organisés des stages tous niveaux, de l’initiation aux formations moniteurs, en voile légère (catamaran, kitesurf, dériveur, windsurf) et en croisière.

Plage de l'île de Bananec
Plage de l’île de Bananec

Notre île (Bananec), la plus petite (3 hectares), était reliée par un banc de sable à l’île voisine de Saint-Nicolas. Ce banc de sable permet de passer « pedibus » sur l’autre île, mais seulement à certaines heures, en fonction des marées qui le recouvrent totalement (nos pantalons mouillés en témoignent :-)). Au coucher du soleil, notre île était totalement isolée du reste du monde, un véritable bonheur.

Banc de sable entre l'île de Bananec et l'île St Nicolas
Banc de sable entre l’île de Bananec et l’île St Nicolas

Le dimanche, après une nuit sommaire mais totalement en adéquation avec l’esprit du lieu et le respect de l’environnement, nous avons pu naviguer à bord d’un voilier de 12 personnes, grâce à Claire, notre monitrice (merci beaucoup à toi), sur lequel chacun avait son rôle : une expérience merveilleuse qui restera, je pense, gravée dans la mémoire de chacun des « stagiaires Glénans » ! Nous étions si tristes de reprendre la route et de rentrer chacun chez soi, laissant derrière nous ce beau week-end !

L’Archipel des Glénan, le paradis sur terre

A seulement 1h de vedette de Concarneau et à 2 ou 3h de voile en fonction du vent, l’archipel des Glénan a tout du paradis terrestre. Le sable blanc et les eaux turquoises offrent un dépaysement total à moins de 20 kilomètres du continent. Pour beaucoup, ce chapelet d’îles est à comparer aux Seychelles ou à la Polynésie. Et oui, oui : c’est en Bretagne !

L’endroit semble avoir été dessiné pour la voile tant les conditions de pratique y sont idéales. Même en plein cœur de l’été, le vent régulier de l’Atlantique est au rendez-vous et les îles permettent de profiter d’une mer plate et sécurisante. Les stages sont répartis sur 4 îles : Bananec (où nous nous trouvions), Drenec, Fort Cigogne et Penfret !

Banc de sable entre l'île de Bananec et l'île St Nicolas (à marée basse)
Banc de sable entre l’île de Bananec et l’île St Nicolas (à marée basse)

L’école de voile Les Glénans, 70 ans d’existence

Créée en 1947, l’école de voile Les Glénans a pris, en 2018, un nouveau cap en diversifiant son offre et en créant 4 univers.

Apprentissage Les Glénans

Cet univers rassemble ceux qui veulent découvrir la voile et gagner en compétence, que ça soit en croisière ou en voile légère. Il permet une approche pratique sur l’eau mais offre également une solide base théorique, grâce à de courts topos.

Sensations Les Glénans

Les nouveaux supports, notamment ceux qui volent, attirent de plus en plus et l’offre « Sensations » permet de les faire découvrir au plus grand nombre. Cette formule permet une découverte de l’adrénaline en toute sécurité.

Notre expérience à bord du voilier avec l'école Les Glénans
Notre expérience à bord du voilier avec l’école Les Glénans

Evasion Les Glénans

La formule « Evasion » permet quant à elle de découvrir de nouveaux horizons et est placée sous le signe du voyage. Le séjours réunis sous cette bannière ont pour point commun de donner la priorité à la destination !

Déconnexion Les Glénans

Enfin, les séjours « Déconnexion » sont des parenthèses pour profiter au mieux des sites exceptionnels. Ils permettent de se ressourcer, de profiter de la nature et de vivre à son rythme.

Les sublimes voiliers qui gravitent autour de l'Archipel des Glénan
Les sublimes voiliers qui gravitent autour de l’Archipel des Glénan

Les Glénans, différents sites de voile

On ne saurait parler des Glénans sans évoquer ses (nombreux) sites, à commencer bien sûr par l’archipel qui porte le même nom, mais sans le « s » comme vous avez pu le remarquer. Non, non, ce n’était pas une faute d’orthographe !

Hormis les îles des Glénan, l’école de voile compte 2 autres bases en Bretagne, centre névralgique de l’association : Paimpol et l’île d’Arz, mais également une base à Marseillan et une à Bonifacio (Corse). En outre, les bateaux des Glénans s’élancent de… La Rochelle, Toulon, St-Malo, la Martinique, Athènes, Venise, Split…

Tous ces sites ont un point commun, ils sont placés au cœur des plus beaux environnements naturels et plusieurs sont même classés au Conservatoire du Littoral.

Pour résumer, l’école de voile Les Glénans, c’est :

  • Une structure créée en 1947
  • 1 000 bénévoles par an
  • Une flotte de 450 unités (toutes filières confondues)
  • 10.5 millions d’euros de budget
  • 100 salariés équivalent temps plein
  • 16 616 stagiaires (en 2017)
  • Une moyenne d’âge de 34 ans
  • Plus de 200 monteurs formés par an.

Le bénévolat : l’ADN de l’école de voile Les Glénans

Le bénévolat constitue véritablement l’ADN de l’école de voile, et c’est d’ailleurs pour cela que les particuliers, les « stagiaires » bénéficient de tarifs si compétitifs et défiant toute concurrence toutes disciplines confondues.

« Construire des projets avec des bénévoles, c’est permettre à des gens de tous horizons de continuer à partager leur expérience et vivre quelque chose de différent. C’est valable pour les moniteurs mais on trouve des bénévoles à tous les niveaux de l’organisation et nous voulons les accueillir au mieux », explique Sylvestre Louis, Président de l’école de voile Les Glénans.

D’ailleurs, nous avons pu le constater lors de ces 2 jours, venir aux Glénans, ça n’est pas seulement apprendre à faire de la voile, c’est avant tout adhérer à un projet et participer à ce fameux « vivre ensemble ». Je ne peux que vous recommander pour ma part de vivre cette expérience enrichissante, aussi bien sportivement qu’humainement !

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *