crise-coronavirus-covid19-impact-marketing

La communication “à l’ancienne” est-elle en passe de devenir définitivement obsolète ? Alors que la crise sanitaire liée au coronavirus a entraîné une crise économique mondiale sans précédent, toute la société se trouve aujourd’hui dans un état de confusion, d’incertitude et de désordre inédit.

Malgré les différentes initiatives gouvernementales pour tenter de limiter la casse, de nombreux changements sont déjà à l’oeuvre, y compris dans le domaine du marketing et de la communication. Le point avec la dernière édition du Baromètre Marketing, éditée par Sortlist.

Le COVID-19 a changé en quelques semaines toute la scène marketing

Des secteurs d’activité en plein boom

Sortlist a analysé l’impact de l’épidémie de COVID-19 sur le paysage marketing. A la lecture des différents chiffres et analyses, un diagnostic s’impose : le paysage publicitaire se transforme radicalement. En effet, ce contexte sanitaire exceptionnel a fait exploser la demande dans les expertises numériques.

Tous pays confondus, plusieurs secteurs semblent avoir fait un véritable carton, essentiellement en raison du confinement qui a conduit les entreprises à miser sur leur présence en ligne. :

  • La création d’applications web (+45,6%)
  • La création de sites e-commerce (+41,64%)
  • Le SEO (+36,94%)
  • La stratégie digitale (+30,40%).

creation-site-web

Evènementiel et applications mobiles : des domaines en souffrance

A l’inverse, le nombre de projets dans le marketing événementiel et la création d’app mobile s’est effondré. Dans ce dernier cas, ce phénomène s’explique sans doute par la priorité donnée au passage d’un fonctionnement offline à un fonctionnement online. Les entreprises préfèrent donc investir dans de nouvelles applications web et le développement d’une boutique en ligne.

Plus surprenant : la demande de publicité en ligne chute de près de 30%. Une tendance similaire est observée dans tous les pays, et notamment dans les 5 pays natifs de Sortlist (France, Belgique, Espagne, Allemagne et Pays-Bas).

Cbaromètre-covid-marketingomment expliquer un tel paradoxe ? Pour Sortlist, la raison est à chercher du côté de la peur de réaliser des investissements publicitaires qui n’auraient pas un R.O.I. positif. Rien de plus logique : en cette période d’incertitude, les ressources financières sont plus précieuses que jamais.

Quelles tendances pour les mois et les années à venir ?

Aux vues des données fournies par le Baromètre Marketing 2020, la société Sortlist considère que plusieurs tendances vont aller en s’accentuant :

  1. Un fort besoin de visibilité en ligne, qui se traduit par une demande d’expertise en SEO, e-commerce, inbound marketing, stratégie de contenu et applications web
  2. La recherche de maîtrise sur les coûts publicitaires, ce qui explique la baisse d’investissement en publicités traditionnelles mais aussi en ligne
  3. L’importance d’être agile, ce qui implique pour les entreprises de s’entourer de partenaires hyper spécialisés.

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un rédacteur web SEO ?

Rédactrice indépendante