vendredi-dernier-jour-semaine

Youpiiii, c’est vendredi ! Qui n’a jamais prononcé ces mots en arrivant le dernier jour de la semaine au boulot ?

Personnellement, j’adorais le vendredi lorsque j’étais salariée. Je l’apprécie toujours, qu’on s’entende bien, mais peut-être très légèrement moins depuis que je suis en Freelance, étant donné qu’il m’arrive de travailler le week-end.

Le vendredi, le jour le plus « cool » de la semaine

On préfère tous le vendredi au lundi, au mardi, au mercredi et au jeudi… C’est ainsi. Une équipe de chercheurs américains est venue se pencher sur le pourquoi du comment. A l’origine, ces derniers souhaitaient étudier le syndrome du « Blue Monday », cette déprime qui nous prend aux tripes le lundi matin.

Pour cela, ils ont interrogé 340 000 personnes. Les résultats ont été au-delà de leurs espérances : l’état d’esprit des personnes sondées était en effet invariablement maussade tous les jours de la semaine… à l’exception du vendredi !

friday-casual-vendredi

En cause : le dernier jour de la semaine est souvent plus « cool » que les autres. Dans de nombreuses organisations, les horaires y sont plus souples ce jour-ci. Les salariés peuvent exceptionnellement quitter leur travail plus tôt pour partir en week-end. En bref : c’est le bonheur !

En entreprise, la coutume est même de s’habiller de manière plus décontractée le vendredi au travail. On parle de « Casual Friday », originaire des Etats-Unis.

Zoom sur le « Casual Friday »

La pratique du « Casual Friday » est venue bouleverser les codes vestimentaires en entreprise et a donné davantage de liberté aux salariés. Le concept né aux États-Unis a ensuite conquis une majorité de sociétés outre-Atlantique et dans le reste du monde.

casual-friday-vendrediLa tendance consistant à s’habiller de façon décontractée le vendredi s’est d’abord affirmée dans les milieux de la communication, des médias et de l’informatique. Le jour choisi s’est imposé de lui-même, représentant à la fois la dernière journée de travail de la semaine et la veille du week-end, synonyme de détente.

Les employés peuvent profiter du Casual Friday en optant pour une tenue moins solennelle que le costume-cravate ou le tailleur qu’ils portent le reste de la semaine. Ce rituel a permis à certains d’être plus à l’aise dans leurs baskets, au sens propre du terme, d’instaurer une bonne ambiance, mais aussi de casser les codes hiérarchiques et de gommer la distance sociale générée par un costume.

Tout cela nous amène à penser à la logique de qualité de vie au travail, qui prend de plus en plus d’ampleur en France. Les objectifs sont désormais d’offrir plus de place pour le collaboratif, de donner du sens au travail confié aux collaborateurs, de leur offrir de la flexibilité, des modes de travail alternatifs, comme le télétravail ou le Flex Office.

Lire aussi : Procrastination : en 2020, on arrête !

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *