bilan-redactrice-web-freelance

La fin de l’année amène tous les entrepreneurs à faire le point sur leurs métiers et sur leurs activités à M+12 ! Il faut croire que c’est mon tour. Je n’aime pas vraiment raconter ma vie mais je souhaite tout de même revenir sur cette année riche en rebondissements et partager mon expérience en tant que rédactrice web freelance (déménagement à 700 kms de chez moi, démission d’un CDI, développement de mon activité en Freelance, télétravail à 100%…). Il y a pas mal de choses à dire !

Cap à l’ouest en 2019 ou comment la Bretagne m’a ouvert les yeux sur ma vie

Bien que j’aie lancé mon auto-entreprise il y a quelques années maintenant, elle ne constituait qu’un complément de salaire jusqu’à ce que je déménage, en mars dernier, en Bretagne et me lance pleinement dans ce nouvel épisode de ma vie. Jamais je ne regretterai de m’être lancée tant l’aventure est incroyablement enrichissante professionnellement et personnellement parlant !

Je travaillais jusqu’en mars dernier au sein d’une société de E-commerce en plein cœur de Paris et ce fut assez bouleversant de tout quitter pour déménager à 700 kms de chez moi : cap à l’ouest ! Enfin, pendant quelques semaines seulement, c’est vite passé rassurez-vous ! Quelle belle aventure. Depuis que je suis ici, je redécouvre les beautés de la nature, l’air marin, l’accueil chaleureux des gens, les sourires sur les visages (autant dire qu’à Paris c’est assez rare), je commence progressivement à arrêter de râler H24, bref, je recommence à vivre !

good-vibes-only

Car oui, j’en suis persuadée maintenant, Paris a ses qualités, Paris est belle et magnifique. Mais Paris est stressante au quotidien, fatigante, éreintante. On en oublie les plaisirs simples de la vie. J’étais finalement peu heureuse dans cette magnifique ville et la Bretagne m’a ouvert les yeux sur l’importance de la vie personnelle et le lâcher-prise. Pour les personnes qui souhaitent quitter Paris mais hésitent à sauter le pas et « à changer de vie », je vous conseille le super roman d’Anaïs Vanel : « Tout quitter ». Et sinon, je peux aussi vous vanter les mérites de la province quand vous voulez !

Lire aussi : Le burn-out : c’est quoi au juste ?

Micro-entreprise rédactrice web freelance : un grand merci !

Je ne peux rédiger cet article sans remercier les clients qui m’ont fait confiance cette année. Lorsque l’on débute en Freelance, la plus grosse crainte est de ne pas réussir à trouver des clients. Heureusement, j’ai eu plutôt de la chance de ce côté-là car, après avoir lancé mon site Internet, ce sont les clients qui sont venus à moi assez naturellement, notamment grâce aux contacts de mon ancienne boîte.

Après, je ne vous cache pas qu’il faut sans cesse prospecter, et ce, même si vous êtes débordé ! Quelques clients m’ont aussi « lâché » cette année. C’est un petit coup dur et un certain stress lorsqu’on ne s’y attend pas. Il faut savoir rebondir, trouver de nouveaux clients en freelance, utiliser ce « nouveau temps » pour développer d’autres projets…

Personnellement je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Lorsque je n’utilise pas mon temps pour rédiger pour mes clients, j’essaie de l’utiliser à bon escient : optimiser le référencement de mon site, améliorer son design, rédiger des articles, réfléchir à des idées d’e-books, développer mes outils de com, mettre à jour mon LinkedIn Il y a tant de choses à faire !

bilan-activite-freelance-web

Lire aussi : Pourquoi de plus en plus de personnes se tournent vers la rédaction web ?

1 an après, je suis moins stressée, plus organisée et plus efficace

Au démarrage de mon activité de rédactrice web freelance, je ne vous cache pas que je paniquais dès que les demandes de missions se succédaient : peur de ne pas être à la hauteur (syndrome de l’imposteur), de ne pas avoir suffisamment de temps pour tout faire… Finalement, tout se déroulait toujours bien et dans les délais. Tout est une question d’organisation.

1 an après, je suis bien mieux organisée. Je note tout dans mon carnet, j’établis un planning des priorités (lundi matin, lundi après-midi, mardi matin…). Absolument tout est noté pour ne pas avoir à faire face à trop d’imprévus. Chaque week-end, je prépare le planning de ma semaine afin d’être la plus productive possible. J’arrive toujours à respecter les deadlines et à rendre mes textes dans les temps.

reforme-micro-entreprise

Lire aussi : Mes 5 conseils pour se démarquer en rédaction web

J’ai appris à dire non !

Le problème en tant que rédactrice web freelance est qu’on a parfois pas assez – et parfois trop – de clients. Les deux cas se sont présentés et il était du coup difficile pour moi de dire non à de nouveaux projets. Ce n’est désormais plus le cas.

J’ai compris qu’il fallait savoir dire non, notamment à un projet que l’on ne sent pas, un projet qui nous prendrait trop de temps et n’offrirait pas une suffisante rentabilité. Selon moi, il est préférable de privilégier les clients réguliers pour vivre pleinement de la rédaction web tout en gardant du temps pour soi.

Beaucoup de gens disent qu’il « faut sortir de sa zone de confort ». Je ne sais pas si cela est vrai. Oui ça peut bien sûr être intéressant, mais au final : si vous vous plaisez comme ça, quel est l’intérêt ?

bonheur-liberte

Je suis fan de mon métier de rédactrice web freelance !

Je suis devenue une véritable fan de mon métier : franchement qu’est-ce que c’est cool ! J’en apprends tous les jours sur de nouveaux sujets, de nouveaux domaines : c’est hyper enrichissant comme profession, bien plus que tout ce que j’ai pu faire jusqu’à présent.

Bon, de nombreuses personnes peinent encore à comprendre que l’on puisse être payée pour ça et j’ai toujours du mal à expliquer à mes proches ou ma famille ce que je fais mais je suis libérée du stress et j’ai dis BONJOUR à la liberté ! J’aime toujours autant fouiner sur la toile et rédiger. Ma motivation est restée intacte depuis le premier jour et je ne regrette pas un instant de m’être lancée dans la grande aventure de la rédaction en tant que rédactrice web freelance.

Voilà, voilà : vos savez tout 🙂

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *