choisir-statut-redacteur-web

S’il est vrai que le métier de rédacteur web comporte bien des avantages, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une profession très exigeante. Vous souhaitez vous lancer en tant que rédacteur web SEO mais ne savez pas par quoi commencer ? Il est essentiel en France de se poser en amont la question du statut administratif qui conviendra le mieux à votre situation. Mieux vaut-il démarrer comme rédacteur salarié ou directement monter sa micro-entreprise ? Plusieurs options sont possibles quant au statut rédacteur web. A noter que chacun d’entre eux présente des degrés d’autonomie et d’accompagnement différents.

On ne naît pas rédacteur web, on le devient !

Tout d’abord, il est important de souligner que n’est pas rédacteur web qui veut. A l’heure actuelle, de plus en plus de personnes cherchent à devenir rédacteur web à domicile, mais seulement 20% d’entre elles réussissent.

Certes, il n’est pas nécessaire d’avoir 3 diplômes ou d’avoir fait le tour des écoles de journalisme pour rédiger un article de blog, mais être formé en rédaction vous permet d’écrire non seulement des articles de qualité, mais également des billets optimisés pour le SEO. C’est également une manière de se démarquer par rapport à la concurrence (particulièrement rude je vous l’accorde).

redacteur-web-salarie

Statut rédacteur web : plusieurs possibilités, à commencer par le salariat

Comme expliqué précédemment, si vous souhaitez vous orienter vers ce métier, différentes possibilités s’offrent à vous en matière de statut rédacteur web.

Vous avez pour commencer l’opportunité d’être salarié au sein d’une entreprise sous contrat de travail (exemples : au sein du service communication d’une société, d’une agence, d’une rédaction…).

Les offres d’emploi de rédacteur (CDD et CDI) se multiplient sur la toile et ce statut offre l’avantage de profiter du régime social dédié (salaire, congés payés, couverture sociale, absence de prospection, intégration au sein d’une équipe, la possibilité d’évoluer, etc.). En effet, de nombreuses sociétés font le choix d’embaucher quelqu’un en interne plutôt que de la sous-traiter cette mission à des rédacteurs indépendants.

collegues-redacteur-web

Le rédacteur en Freelance sous le statut d’auto-entrepreneur

Le rédacteur web peut également décidé de se lancer en Freelance sous le statut de micro-entrepreneur. Léger au niveau comptable, ce régime est pratique et permet de facturer HT sans TVA jusqu’à un certain seuil. Côté imposition, ce statut nécessite une déclaration mensuelle ou trimestrielle du chiffre d’affaires encaissé. Les charges sociales prélevées s’élèvent à moins de 25% environ.

Cependant, le statut d’auto-entrepreneur a ses limites dans le sens où le rédacteur web ne peut pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires. En outre, sa couverture sociale est réduite au minimum et il doit se charger lui-même de s’assurer auprès d’une mutuelle. Enfin, son patrimoine est engagé en cas de litige et il ne dispose pas de congés payés comme le salarié.

Lire aussi : Mes 5 conseils pour se démarquer en rédaction web

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

statut-redacteur-webLe statut d’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) est plus lourd administrativement. En effet, lors de la création de son entreprise, il faut rédiger des statuts, fixer un capital de départ en espèces ou en nature, publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales et finaliser la création au sein d’un CFE.

Il est obligatoire de tenir une comptabilité et de la faire valider par un expert comptable. Toutefois, il n’y a pas de plafond de CA contrairement à la micro-entreprise. Autre point positif : il permet de déduire certaines charges (déplacements professionnels, location de bureau, repas de travail, etc.) de son CA.

Le rédacteur en portage salarial

Enfin, le rédacteur web peut être salarié auprès d’une entreprise de portage salarial qui le rémunère. Cependant, il gère son activité de manière autonome, en démarchant ses clients et en exécutant ses missions de rédaction en fonction des conditions qu’il aura négociées.

Lire aussi : Rédactrice web freelance : bientôt 1 an d’activité à temps plein !

Rédactrice indépendante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *